La neurosémiotique

English

à propos de ce site

Le but de ce site est d'inciter la collaboration
de la sémiotique et des neurosciences

Ce site consacré à la neurosémiotique est ouvert à la recherche et à la discussion coopérative de disciplines parfois fort éloignées, telles que l'esthétique et la physiologie, ou déjà habituées à voisiner telles que la mythologie et la psychologie. Si vous désirez placer des articles sur ce site, contactez-nous à submissions@neurosemiotics.com.

Toute étude sur le cerveau et les signes mentaux (dans le raisonnement, la réflexion ou le rêve) présente un grand intérêt et peut devenir l'objet d'une discussion sur le forum dont ce site est l'hôte.


Pierre Voyer

L'auteur de ce site est Pierre Voyer.

Pierre Voyer est Docteur en Sémiologie de l'Universtié du Québec à Montréal. Professeur en théâtre au Collège Lionel-Groulx, il a beaucoup travaillé sur la sémiotique théâtrale, mais aussi sur le comportement mental des spectateurs lors de la catharsis. On trouve sur le site l'essentiel des textes qui constitue son ouvrage majeur: Sémiotique de la Pensée.

Dans ses temps libres, il peint et fait de la musique. Il a récemment collaboré au Projet Elsie Dee.


Dr. Norbert Andersch

Norbert Andersch est neurologue et psychiatre. Il oeuvre surtout dans le domaine de la psychopathologie et de la traumatologie et s'intéresse tout particulièrement au concept de schizophrénie. Après vingt ans de pratique en Allemagne et en Angleterre, il est devenu psychiatre conseil à la South London & Maudsley NHS Trust et membre du Royal College of Psychiatrists. Il a mené une recherche avancée  à la Warburg Library (University of London) et à la Mayer-Gross Library (Institute of Psychiatry) sur l'impact qu'a eu 'Ernst Cassirer sur le concept de «maladie mentale». Il est également membre du Philosophy Special Interest Group au Royal Collage et du Maudsley Philosophy Group à la SLaM/loP. 


Stefan Leijnen

Les ordinateurs peuvent-ils être créatifs? D’où proviennent les idées nouvelles? Quel est l'apprentissage nécessaire à la pensée? Stefan Leijnen s’intéresse à ces questions. Afin de mieux comprendre ces questions difficiles et leurs conséquences, il construit des simulations de réseaux complexes de neurones. S’appuyant sur des principes biologiques, il a choisi de donner à ses recherches sur la dynamique évolutive de la formation de voie nerveuse, la logique des schémas de tir ou l'apparition de comportements de groupe, un cadre philosophique, le pragmatisme. Actuellement, Stefan travaille à l'élaboration d'un modèle stochastique de réseaux neuronaux, en harmonie avec les modèles psychologiques de la créativité, afin de mieux comprendre le processus créatif au niveau neuronal et sa relation à l'apprentissage humain.

Pendant ses études d'informatique Stefan Leijnen s’est surtout intéressé à la robotique et au mode de réalisation de Luc Steels, Rodney Brooks et d'autres. Cependant, après plusieurs années, il a décidé de changer de focus et de se concentrer sur le processus cervical lui-même. A Berkeley, Stefan a étudié sous le neuro-linguiste Terrence afin d'enquêter sur les principes de traitement symbolique et sous-symbolique dans le cerveau et l'ordinateur. Cela a abouti à permis de mettre en rapport les réseaux neuronaux et la symbolique cybernétique d’un système hiérarchique des indices et des icônes, tel que l'épistémologie pragmatiste CS Peirce. Ces idées font l’objet de plus amples développements dans ses recherches et publications actuelles.

<< page précédente page suivante >>